Les bistrots de Bruxelles avec Nestor Burma

Nadine Monfils, Crimes dans les Marolles, Les Nouvelles enquêtes de Nestor Burma vol 4, French pulp 2019

Alors qu’il est en virée en Bruxelles avec son ami Guy Marchand, Nestor Burma est abordé par une jeune femme. Alexia est la copine de Léopold Straum, condamné à vingt-six de prison pour le meurtre de ses parents et de sa sœur. Le corps et l’esprit saturés de substances diverses au moment du drame, Léo ne se souvient de rien. Il a toujours clamé son innocence, affirmant avoir repris conscience au milieu des siens, tous lardés de coups de couteau. Sa grand-mère n’a jamais douté de lui, Alexia non plus. Mais elles sont bien les seules et elles n’ont personne pour les aider. Burma se souvient de cette affaire qui a agité les journaux, tant au moment du drame que lors du procès. Et il est incapable de refuser une bonne enquête. Il commence par interroger ceux qui ont connu la famille Straum et constate, une fois de plus, que les apparences sont faites pour tromper. Dans cette famille idéale, il y avait beaucoup de poussière sous les tapis. La fille entretenait une liaison avec une femme mariée à un homme alcoolique et violent et elle craignait la réaction de ses parents. La mère était menacé par son amant, qui revendiquait la paternité de Léo. Quand au père, il peinait à honorer ses dettes auprès de créanciers exotiques et rarement compréhensifs. Ça commence à faire beaucoup de monde sur la liste des suspects ! Alexia raconte également à Burma que, la veille du meurtre, Léo s’est vanté d’avoir participer à « un truc de dingue » avec des potes. C’est quoi, « un truc de dingue », pour un jeune toxico fan d’Orange mécanique ? Burma charge Mansour, son geek à tout faire, de lui trouver du grain à moudre. Et Mansour de découvrir une agression avec viol, chez un couple de sexagénaires, dans une villa isolée de Forest, la veille du meurtre. Serait-ce ça ? À la surprise générale, Léo sort de prison, libéré pour bonne conduite. Burma rencontre un jeune homme très nerveux, apeuré au-delà du raisonnable et qui cache énormément de choses. Il est convaincu d’un lien entre l’agression subie par les Vermeulen, et le meurtre des Straum. Il faudra toute ingéniosité de Mansour pour dénicher les vieilles archives. Les faire parler, ça c’est le boulot de Burma, de préférence avec un whisky ou une bonne bière, Bruxelles oblige !

Quel bonheur de retrouver Nadine Monfils au meilleur de sa plume, vive, fraîche et acide ! Le style de Nadine Monfils, ce sont de réjouissantes libertés, l’oral qui fait irruption dans l’écrit et des raccourcis inattendus, du genre qui bouscule l’usage et amène le sourire. On y croise aussi de précieux moments de poésie et de pur surréalisme. Crimes dans les Marolles, c’est le genre de bouquin qui recèle tellement de pépites, bien pensées et bien envoyées, qu’on passerait sa journée à les partager sur Twitter. Cette virée de Nestor Burma à Bruxelles est parfaitement réussie, crédible de bout en bout. Nadine Monfils y raconte une capitale où certains quartiers conservent leur ambiance provinciale et qui parvient, malgré les assauts du temps, à préserver quelques lambeaux de son âme.

Cet article, publié dans lectures, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Les bistrots de Bruxelles avec Nestor Burma

  1. Dans le cadre du BOULEVARD DU POLAR, balade complétement BURMA avec Nadine Monfils.
    Dimanche 14 avril. Rendez-vous à BOZAR, départ 10h30. Arrivée place du Jeu de Balles. Dédicaces au retour au Festival BOULEVARD DU POLAR.
    http://www.boulevard-du-polar.be/programme-2019/balade-noire/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s